IRAMAT Centre Ernest Babelon - UMR 5060


notre laboratoire

autres sites iramat

Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil du site > Thèmes de recherche > Fabrication et diffusion des produits de l’industrie verrière

Présentation du thème de recherche

L’étude d’un matériau complexe comme le verre nécessite une collaboration entre archéologue, chimiste et physicien. Pour appréhender le développement et les mutations de cet artisanat, il faut en effet pouvoir identifier l’ensemble des paramètres intervenant dans la fabrication de ce matériau : nature des matières premières, mode de mise en œuvre de celles-ci, technologie des fours, température et atmosphère de cuisson... L’origine, la commercialisation et la diffusion des produits finis de cette industrie font aussi partie des questions importantes auxquelles l’archéométrie peut apporter des éléments de réponses.

JPEG - 91.1 ko

Les études menées au Centre Ernest-Babelon sur les produits de l’industrie verrière se développent autour de plusieurs axes :

- Origine et diffusion de la parure protohistorique en verre en Europe occidentale, de l’Age du Bronze moyen à la Tène finale.
- Le verre dans le monde méditerranéen au cours de l’Antiquité : production et diffusion
- Les nouvelles recettes de fabrication du verre mises en œuvre à la fin du 1er millénaire de notre ère en Europe occidentale.
- Les mutations technologiques de l’industrie verrière entre la fin du Moyen Age et l’époque moderne.
- Production et circulation du verre en Asie du Sud et du Sud-Est.
- Les recettes de coloration et l’origine des matières colorantes utilisées dans l’industrie verrière.

Pour chacun de ces axes, l’objectif est double : il s’agit d’une part identifier l’évolution des recettes employées par les verriers (matières premières, colorants…) et d’autre part de retracer les circuits de distribution des objets ou du verre brut, des zones de production aux sites de consommation.

La technique d’analyse la plus utilisée au laboratoire pour ces études est la spectrométrie de masse à plasma couplée à l’ablation laser (LA-ICP-MS). Pour les objets plus complexes, comme certains éléments de parures ou les verres mosaïqués et composites, l’observation préalable à la loupe binoculaire et au microscope optique sont indispensables pour mener à bien les études analytiques. La spectrométrie de fluorescence X peut aussi être un auxiliaire précieux pour l’identification et la sélection de certains types de verre.

- Biblio verre