IRAMAT Centre Ernest Babelon - UMR 5060


notre laboratoire

autres sites iramat

Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil du site > Projets > Projets en cours

MAHRC

par Guillaume Sarah -

Projet MAHRC (Monnayages, Archéométrie et Histoire en Région Centre) financé dans le cadre du IXe Appel à projet de la Maison des Sciences de l’Homme Val-de-Loire (2015), porteur A. Suspène.

Laboratoire partenaire : Centre Tourangeau d’Histoire et d’Études des Sources (CeTHiS)

Le projet MAHRC (Monnayages, Archéométrie et Histoire en Région Centre) financé dans le cadre du IXe Appel à projet de la Maison des Sciences de l’Homme Val-de-Loire (2015) a pour objectifs de développer en Région Centre les travaux sur les trois principaux métaux et alliages monnayés antiques que sont l’or, l’argent et les alliages cuivreux usuellement désignés par le terme « bronze », à partir de dossiers ciblés ; de rapprocher les laboratoires tourangeaux et orléanais relevant de disciplines différentes (historiens, historiens de l’économie, numismates, archéomètres), mais qui travaillent sur des thématiques complémentaires liées aux monnayages antiques ; et enfin de donner à ces travaux un retentissement régional, par des actions de valorisation ciblée à l’échelle locale, et international, en profitant de collaborations précises et d’un contexte de diffusion particulièrement favorable (Congrès de numismatique de Taormine en septembre 2015).

Le premier aspect de la démarche est archéométrique. Il s’agit de mener à bien de nouveaux programmes ciblés d’analyse des éléments majeurs et traces des monnayages antiques. En effet, les analyses de composition élémentaire des monnaies sont un moyen reconnu de renouveler nos connaissances sur la monnaie antique en enrichissant les données fournies par l’étude numismatique et les textes littéraires. Cette approche archéométrique permet d’augmenter le corpus d’analyses disponibles en explorant des secteurs encore négligés du monnayage antique et de proposer conjointement une réflexion sur les méthodes, qui soit à la fois un bilan et le point de départ de futurs travaux.

Les aspects archéométriques de MAHRC sont également liés à des analyses d’ordre historique avec des résultats précis qui seront exposés au congrès de Taormine ou lors de rencontres organisées à Orléans et à Tours en juin (Atelier « Métal Hurlant. La monnaie et la guerre entre 90 et 30 av. J.-C. » tenu le 9 juin 2015, Journée d’étude « Moneta et Chremata » tenue le 10 juin 2015) et décembre 2015 :
- la localisation de certaines émissions d’or de la guerre civile de 68-69
- la datation de certaines frappes tardives au type de Caius et Lucius.
- les rapports entre les problèmes liés à la légitimation politique et l’existence de politiques monétaires
- la question de la fiduciarité des monnayages de bronze.
Outre ses objectifs scientifiques, le projet MARHC a encore pour vocation de créer des liens interinstitutionnels et internationaux.

Participants :
Iramat Centre Ernest-Babelon, UMR 5060 : M. Blet-Lemarquand, S. Nieto-Pelletier, Ch. Parisot-Sillon, A. Suspène (Porteur du projet)

Cethis (Centre Tourangeau d’histoire et d’étude des Sources, EA 6298) : C. Grandjean, P.-O. Hochard, S. Berger, Dorian Bocciarelli

Austrian Academy of Sciences : PD Dr. Bernhard Woytek

Bibliothèque nationale de France (Département des Monnaies, médailles et Antiques) : Fr. Duyrat, J. Olivier