IRAMAT Centre Ernest Babelon - UMR 5060


notre laboratoire

autres sites iramat

Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil du site > Equipements

Spectrométrie d’absorption en réflexion diffuse

Une chaine d’analyse Ocean Optic est actuellement fonctionnelle, elle est équipée d’un spectromètre à réseau plan gravé de 300t/mm blazé à 500nm et à fente d’entrée 50µm, d’un détecteur ccd 2048 pour une résolution de 0,75nm, de fibres optiques circulaires simple de 100 et en Y de 200 µm de diamètre total. Deux sources sont disponibles, une source HL2000 OO qui émet dans le spectre électromagnétique visible étendu au très proche infrarouge (380- 900nm), une seconde source tungstène-halogène peut être utilisée afin d’optimiser le signal en début de spectre vers les 300-400 nm.

Un nouveau spectromètre As&Co nous permet à présent de réaliser les analyses en mode macro ou bien en mode micro grâce à un couplage avec un stéréomicroscope DV12 Zeiss sur des tracés fins.

La spectrométrie d’absorption en réflexion diffuse permet de caractériser des matières minérales (pigments) et organiques (colorants). Les surfaces colorées absorbent une quantité variable du rayonnement visible qui les éclaire, selon les composés polymoléculaires présents et l’énergie de vibration qui lie des molécules. La lumière réfléchie de façon diffuse ne représente qu’une part du spectre du visible, elle peut être caractéristique des composés chromophores qui composent la surface colorée. La caractérisation se fait par comparaison avec des pigments et des colorants de référence de composition connue. La surface analysée est de l’ordre du millimètre carré. L’analyse ne nécessite aucune préparation et surtout aucun prélèvement préservant ainsi totalement l’intégrité de l’objet analysé.

Le spectre d’absorption en réflexion diffuse permet également d’obtenir des données colorimétriques dans des systèmes standardisés CIE qui sont particulièrement utiles dans le cadre d’analyses comparatives.

Ce système est transportable pour les analyses in situ.