IRAMAT Centre Ernest Babelon - UMR 5060


notre laboratoire

autres sites iramat

Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil du site > Projets > Projets en cours

GeObs

GeObs

GeObs : Géographie des Obsidiennes d’Anatolie orientale : sources, caractérisation et diffusion aux époques préhistoriques

Projet ANR dirigé par D. Mouralis (Univ. Rouen), 2014-2017.

Le projet GeObs concerne l’un des phénomènes majeurs de l’archéologie : l’exploitation des sources d’obsidiennes d’Anatolie orientale et la diffusion des outils et des objets de prestige dans l’ensemble du Moyen-Orient (y compris l’Anatolie et le Caucase).

Grâce à une approche intégrée et multidisciplinaire, ce projet propose d’étudier précisément le contexte volcanologique et de caractériser en détail les sources d’obsidienne d’Anatolie orientale. Jusqu’à présent, ces sources sont, en effet, insuffisamment connues et caractérisées, rendant impossible toute étude précise de la diffusion de cette matière première depuis les affleurements géologiques jusqu’aux sites archéologiques.

Dans ce contexte, GeObs réunit une équipe franco-turque pluridisciplinaire, associant des chercheurs provenant des divers champs disciplinaires intéressés par l’obsidian sourcing (géographie, géomorphologie, géologie, archéologie et archéosciences).

Ce projet s’organise autour de 3 axes :

  • Un travail de terrain intensif pour étudier le contexte volcanologique et géomorphologique des sources d’obsidiennes, les cartographier à grande échelle et effectuer un échantillonnage systématique.
  • Une caractérisation multi-méthodes, portant d’abord sur les échantillons géologiques puis sur des artefacts afin de définir leurs propriétés chimiques et physiques. Les échantillons géologiques seront analysés en laboratoire (géochimie, propriétés magnétiques, pétrographie, minéralogie) alors que les artefacts seront analysés grâce à une méthode portable (p-XRF).
  • Une analyse spatiale et une étude des processus de diffusion de l’obsidienne par comparaison des résultats obtenus entre les sources géologiques et les artefacts. Les méthodes d’analyse spatiale permettront de comprendre la diffusion de l’obsidienne pendant les périodes préhistoriques, des sources géologiques jusqu’aux sites archéologiques.